AS A WAY OF LIFE

nomades, anthropologue, photographe, conférenciers

AS A WAY OF LIFE

nomades, anthropologue, photographe, conférenciers

THAILANDE

Le Sud de la Thailande

Nous venons de traverser cette ligne, cette frontière qui nous emporte dans un nouveau monde. Nous quittons désormais la terre de notre fille pour entrer en Thaïlande. La Thaïlande a cette fabuleuse capacité à émerveiller les voyageurs. Elle les emporte à la fois dans la simplicité, à la fois dans l'exceptionnel, dans le voyage qui transforme mais qui offre aussi à tout moment le confort de s'appuyer sur le connu. L'altérité est à portée de main, elle se retrouve à chaque virage, dans chaque ruelle, et pourtant elle est adoucie par la facilité d'assouvir ses besoins vitaux, dans l’élégance et la finesse.  

La magie de la Thaïlande s'est son confort emprunt des saveurs exotiques, que ses plats illustrent à merveille. Cette Thaïlande nous offre ainsi la place pour trouver un équilibre à trois dans le mouvement, elle nous laisse la fabuleuse liberté de vivre à nouveau nomade, dans la sécurité de trouver un endroit pour la nuit et de la nourriture un peu partout. Pourtant elle nous pousse lentement, elle nous rassure dans notre choix de vie, elle nous emporte à vivre à nouveau dans une autonomie totale sous tente dans les forêts montagneuses.

Il aura fallu parcourir un peu de chemin extérieur et intérieur pour y arriver ; à la fois dans ces endroits sauvages auxquels nous aspirons, à la fois dans cette confiance en la vie qui efface les barrières de nos limitations.

La Thaïlande aura su abreuver notre envie de découvertes et de magie. Elle nous aura montrés ses plages paradisiaques, où les montagnes tombent dans des eaux aux miroitements verts qui reflètent les forêts tropicales, où le sable blanc lumineux rejoint les coraux, où les bancs de poissons jouent dans les vagues. Elle nous aura montrés ses fabuleux temples bouddhistes perchés au sommet des collines, bercés par les vagues les pieds dans l'eau, intégrés aux roches qui s'élancent autour d'eux, enfouis sous terre parmi les chauffe-souris et dans cette fabuleuse lumière qui provient de l'extérieur et qui traverse d'un rayon le temps de la roche. Elle nous aura montrés ses collines sauvages à la frontière birmane, là où l'air cristallin rappelle les espaces de liberté. Elle nous aura emportés au milieu de montagnes karstiques dans des canyons remarquables, dans la venue des géants. Elle nous aura emportés dans un festival de saveurs, où les gouts s'allient pour créer l'exotisme dans toute sa délicatesse, où le riz parfumé se joint au curry vert, où les épices créent de puissantes émanations de gingembre, galanga, citronnelle, piments, feuilles de limiers, et sauce de poisons, où les fruits de mer révèlent toutes leurs saveurs dans une harmonie d'arômes.

Pourtant, la Thaïlande est surtout stupéfiante du chemin qu'elle nous ouvre. Ce sont ses petites routes nous emportant dans les campagnes qui nous fascinent, ce sont les petits rien sur le chemin, les splendides découvertes qui surgissent là où nous les attendons le moins. Ce sont les attentions de la population vis-à-vis de Nayla, ce sont les éclats de rires, les signes de main le long de la route, les grands sourires, les sawa dii aux mains jointes, de cette légèreté que reflète la population thaïlandaise. Une façon de vivre qui met le plaisir au centre des liens sociaux, un plaisir à faire les choses, à être ensemble.

Un rire qui fait rayonner la vie thaïlandaise mais qui à la fois fait taire de les pleurs. C'est cette façon d'être qui culturellement banni les démonstrations d'émotions pour ne pas perdre la face. C'est ce masque qui illumine les visages et qui parfois est si difficile à porter.

Difficile comme sa situation politique aux multiples coup d'états et aux manifestations qui ont actuellement lieu. C'est aussi ce qu'elle porte en elle, sur son territoire, c'est les énergies sombres de l’histoire comme le pont de la rivière Kwai ou la colère de la Terre dans le tsunami, c'est les vices et débauches de l'humanité, des trafiquants de narcotiques aux macs de la prostitution.

C'est peut être ce mélange qui attire le voyageur, d'une énergie à la fois simple, éclatante de beautés et d'exotismes et sombre des contradictions qui transpirent sur son sol. Là on est confronté à la diversité culturelle, à cette diversité qui questionne, à la différence, comme l'exotisme des marchés, où toutes sortes de d'insectes et de bizarreries sont mangées et préparées. La Thaïlande peut se vivre dans toutes teintes, elle peut être paradisiaque ou déroutante, exotique ou interpellante, délicate ou brute, sensuelle ou transformatrice.