AS A WAY OF LIFE

nomades, anthropologue, photographe, conférenciers

AS A WAY OF LIFE

nomades, anthropologue, photographe, conférenciers

NOUVELLE-ZÉLANDE

Terre cristalline

To A toi Nouvelle Zélande, a toi l'île du Sud

Ahora le long chemin en langue Maori, un long chemin de cinq ans pour nous conduire vers tes contrées lointaines. Ton monde nous avons rêvé de l'atteindre, tu nous donnais une destination lorsque la réalité de notre vie était trop dur. Et par moment nous t'avons oublié parce que la magie prenait place dans l'instant présent des terres que nous découvrions. Nous roulons sur ta Terre, symbole de cette vie de nomade, de toutes nos inspirations. Tu nous emportes alors dans la pureté de tes panoramas, là au cœur d'une nature sauvage, puissante et vierge. Une magie résonne sur ta terre, subtile, mais d'une éternelle présence, porteuse des messages de la Lémurie.

Nous avons retrouvé avec joie le chant de tes rivières. Elles prennent leur source dans tes hautes cimes enneigées, traversant tes vallées perdues. La pureté de ton eau est cristalline. Par moment, elle revêt sa couleur d’apparat, d'un turquoise inégalé, d'un bleu glace envoûtant le paysage. Leur murmure réjouis nos coeurs, parce qu'au pied de leur lit, nous sommes à la maison. Elles bercent notre âme, purifient nos coeurs, étanchent notre soif et créent un monde de douceur.

Nous pénétrons dans tes forêts humides, dans un monde magique où les rayons du soleil traversent la végétation en des faisceaux lumineux. Dès que nous entrons, nous avons le sentiment d'accéder à un sanctuaire où de petits êtres vivent mystérieusement cachés dans le foisonnement de la végétation, derrière tes magnifiques fougères vert sombres.

Entièrement autonomes, nous avons passé des journées au fond de tes vallées, en immersion totale avec ta terre, plongés dans le bleu indigo de tes lacs, bercés par l'hymne des elfes. Et par moment, avec tes sandflies. Alors que tes paysages alpins insufflent magie à notre âme, la brute réalité de tes petites mouches nous pousse à des gestes de survie, nous coupant de la contemplation et de l'exaltation d'une vie de simplicité au coeur de ta nature sauvage.